La cinématographie contemporaine

16 novembre 2018

L’importance du livre des créatures

PAR RAPPORT A L’OPPOSANT :Mordred, fils du roi Arthur et de la fée Morgane nommé : l’Arkadian, le sorcier maléfique, a pris possession de Camelot grâce au livre des créatures. Il veut garder le livre puisqu’il est d’une grande importance pour lui.D’abord, le livre lui a permis d’atteindre ses objectifs. Puis, il n’a pas besoin d’une armée entière pour vaincre ses ennemis et conquérir le monde puisque le livre contient des créatures puissantes sous ses ordres. Mais surtout, le livre est pour lui le seul moyen de tuer Merlin, de capturer son âme et de se venger de lui une bonne fois pour toute.

PAR RAPPORT AUX ADJUVANTS :Si l’Arkadian, lui veut garder le livre, Avelyn merlin et les trois chevaliers, eux, veulent récupérer le livre pour pouvoir ensuite le détruire, afin de détrôner le sorcier maléfique et mettre un terme à son pouvoir tyrannique sur Camelot, et par dessus tout restaures l’ordre des chevaliers de la table ronde.

SYMBOLIQUE DE L’OBJET

D’après la description du livre, le livre des créatures est un bestiaire taillé dans la peau du dernier dragon qui ait existé. La couverture du livre est donc en peau de dragon.Or, en occident, le symbolique traditionnel du dragon est l’incarnation du mal. Apparenté à l’enfer, il symbolise le chaos et le désordre, et même dans le symbolique chrétienne, le dragon attribut du mal est l’incarnation de Lucifer.Ce qui signifie alors que le livre est un reflet de l’enfer. Il symbolise le diable, et même Merlin en décrivant le livre a cité que le livre est « l’œuvre du diable ». Camelot en est la preuve, l’Arkadian en détenant le livre a transformé le royaume à son image : sombre, triste, chaotique et malsain. 

Posté par raldostark1 à 06:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]


MERLIN AND THE BOOK OF BEAST

Synopsis

            Merlin, le puissant sorcier est appelé à l’aide par la fille du défunt roi Arthur et quelques chevaliers afin de mettre un terme au pouvoir tyrannique d’un maléfique sorcier sur camelot, nommé : « l’Arkadian ». Le chevalier Lysanor, Tristan, Galahad, emmenés par Avelyn la fille du roi Arthur partent à la recherche de Merlin. Le puissant sorcier vit désormais reclus depuis la chute de Camelot et la destruction de la table ronde. Ils ont besoin de sa magie pour contrer la magie noire de l’Arkadian. Ils ont l’intention de détrôner le sorcier maléfique afin de restaurer l’ordre des chevaliers de la table ronde. Mais les monstres délivrés du livre sont redoutables : le combat s’annonce terrible. Toutefois, comme la plupart des histoires, que ça soit dans la vie réelle ou dans des fictions le bien finit toujours par triompher du mal.

L’artéfact central du film : « THE BOOK OF BEAST » traduit en français : le livre des créatures. Une arme puissante de magie noire en possession de l’ Arkadian.

Posté par raldostark1 à 06:39 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Critique socio-culturelle

L’idéologie véhiculée dans ce film tourne plutôt autour de la politique, mais ça ne va pas nous empêcher de le voir sous un autre angle, c’est-à-dire social ou culturel.

Social : l’injustice règne au sein de la communauté gondwanaise, les dirigeant exerce un abus de pouvoir et domine complètement le peuple gondwanais. Le luxe, la richesse et la liberté leur appartient, tandis que le peuple gondwanais souffre, vit dans la pauvreté et n’a aucune liberté d’expression.

Culturel : a travers ce film nous pouvons voir un reflet de la culture africaine qui est totalement différent de la culture occidentale, comme le code vestimentaire qui est assez original, la musique tropicale et la langue africaine que l’on reconnait facilement par son accent.

Posté par raldostark1 à 06:36 - Commentaires [0] - Permalien [#]

Interprétation de l’affiche du film « Bienvenue Au Gondwana »

L’affiche du film « Bienvenue Au Gondwana » est plutôt attractive, c’est-à-dire qu’elle assure une fonction artistique. A premier vue, le dessin de la carte d’Afrique frappe l’œil, un dessin sur lequel est exposé les acteurs principaux du film, cela nous informe déjà du lieu où va se dérouler le film en majeure partie. Apres le dessin et les acteurs, le titre attire aussi le regard, écrit sur un fond rouge vif dans un cadre de décors. Puis à la gauche de l’affiche, on remarque un logo qui es plutôt paradoxal parce que des mots opposés sont écrits dessus : démocratie, allégeance, prison, et cela exprime un effet comique. La couleur dominante sur cette affiche est le blanc, utilisé comme fond pour mettre en valeur le dessin et le titre, ensuite, le rouge puis le jaune et le vert qui forme la couleur du drapeau de l’Afrique. A travers cette affiche nous pouvons aussi dire que le public visé est surtout un public francophone du fait que la langue employée est le français.

Posté par raldostark1 à 06:34 - Commentaires [0] - Permalien [#]